• LES DOUZE MOIS.... Poème de Octave Aubert

    Seules quelques feuilles restent encore accrochées à notre calendrier 2011... l'année tout doucement s'achève laissant pour chacun de nous le souvenir de bons et de mauvais jours, mais de cette année qui se sauve essayons de ne garder que les meilleurs souvenirs... Prima

    LES DOUZE MOIS x

     

    Voici les douze mois,

    Ils marchent trois à trois !

    Avec son chapeau blanc de neige,

    Janvier mène le cortège.

    Et février sur le même rang,

    A honte d'être si peu grand.

    A ses côtés ; c'est mars, fantasque,

    Le nez mouillé par la bourrasque.

    Voici les douze mois,

    Ils marchent trois à trois !

    Admirez avril qui s'avance,

    Son bonnet de fleurs se balance.

    Mai, joyeux, lui donne le bras,

    Vêtu de rose et de lilas,

    Et juin, les tempes vermeilles

    A des cerises aux oreilles.

    Voici les douze mois,

    Ils marchent trois à trois !

    Sur le chemin sec, juillet trotte,

    Il a du foin dans chaque botte,

    Août s'en va couronné de blé

    Et par la chaleur accablé.

    Et septembre titube et joue

    Avec des grappes sur la joue.

    Octobre porte sur la tête

    La pomme à cidre et la noisette.

    Novembre, dans ses maigres bras,

    Tient un tas de vieux échalas,

    Et décembre ferme la marche,

    Triste et froid comme un patriarche !

    Salut les douze mois

    Qui marchent trois à trois !

     

    Octave Aubert  ( 1870 - 1950 )

     

    o164glwk

     

    LES DOUZE MOIS xx


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :