• LA NEIGE.... poème de Albert Lozeau

     

    DSC05602 Bis

    La neige, du plus loin que je me souvienne, c’est durant mon enfance et adolescence en Suisse Normande que j’ai connu les plus gros épisodes neigeux,... puis un peu moins  en région parisienne ... lorsque je me suis installée en Bretagne, quelques rares flocons, sauf l’hiver 2010 - 2011 où je fus comblée.... bien entendu les années ont passé et il n'était plus question pour moi de faire un bonhomme de neige, mais d'admirer cette blancheur immaculée qui habillait si joliment mon jardin.

    Quant à cet hiver si froid pour beaucoup, toujours pas le moindre flocon jusqu’à ce jour, et pour la première fois cet hiver un petit moins 1 , ce matin, sur notre côte bretonne, alors que beaucoup grelottent avec des températures voisines de moins 10 voire encore plus froides.... Prima

    DSC05582

     DSC05619.JPG

     

    Je te salue, ô Reine immaculée et fine,

    Souveraine que vêt un long manteau d’hermine !

     

    Tu t’es vue à ma vitre, et ma vitre, en hommage,

    A retenu captif ton radieux visage !

     

    O Reine de blancheur, si fragile et si douce,

    Le sol noir sous tes pas fleurit de blanche mousse !

     

    Le Vent porte ta traîne et balance tes voiles,

    La Nuit pose à ton front sa couronne d’étoiles !

     

    Et l’arbre, qui n’a plus de sève ni de force,

    Frémit quand tes bras clairs étreignent son écorce !

     

    Si le petit enfant t’adore, ô pure Dame,

    C’est qu’il peut comparer ta candeur à son âme !

     

    Et pour te caresser, rieur, ses deux mains frêles

    Ont la légèreté de deux petites ailes !

     

    Tu marches sur les toits, secrète, à l’heure brune,

    Et tu reçois le grand baiser bleu de la lune !…

     

    En ce jour où tu vas en robe lumineuse,

    Je te salue, ô Neige humble et silencieuse !

     

                          Albert Lozeau  ( 1878 - 1924 )

                            Recueil : Le Miroir des jours


    o164glwk  

    Quelques notes sur l'auteur :    

     

    Albert Lozeau est un poète québécois, paralysé à la colonne vertébrale à l'âge de 18 ans il dut abandonner ses études et décida de se consacrer à l'écriture. Il fut membre de la Société royale du Canada en 1911 et Officier d'Académie du gouvernement français en 1912.

    Poète de la simplicité, de l'intime et de la nature Albert Lozau mourra avant d'avoir terminé une édition définitive de son oeuvre poétique qui ne paraîtra que deux ans après sa mort.

    o164glwk

     

    Personnes-87644.jpg


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :