• Fleurette de mars.... poème de Pierre de Ronsard

    12.03.2013-x.jpg

     

     

    C’était hier, … la neige à quelques jours du printemps, une dernière offensive du Bonhomme Hiver, des vents violents, mordants, de nord-est, vents de nordet disent les hommes de la mer, oui combien froids ils étaient ces vents…. mais demain, sous peu, nous accueillerons le souffle léger du Printemps lui demandant d’être clément, de nous offrir fleurs, chants d’oiseaux  et soleil pour notre Bonheur! Prima

     

    o164glwk

     

    Sans titre 3

     

    Sans titre 5

     

    Sur toute fleurette déclose

    J’aime la senteur de la rose

    Et l’odeur de la belle fleur

    Qui de sa première couleur

    Pare la terre, quand la glace

    Et l’hyver au soleil font place.

     

    Les autres boutons vermeillets,

    La giroflée et les œillets,

    Et le bel esmail qui varie

    L’honneur gemmé d’une prairie

    En mille lustres s’esclatant,

    Ensemble ne me plaisent tant

    Que fait la rose pourperette,

    Et de mars la blanche fleurette.

     

    Que puis-je, pour le passe-temps

    Que vous me donnez le printemps,

    Prier pour vous deux autre chose,

    Sinon que toy, pourprine rose,

    Puisses toujours avoir le sein

    En mai de rosée tout plein,

    Et que jamais le chaut qui dure

    En juin ne te fasse laidure ?

     

    Ny à toy, fleurette de mars,

    Jamais l’hyver, lorsque tu pars

    Hors de la terre, ne te face

    Pancher morte dessus la place ;

    Ains toujours, maugré la froideur,

    Puisses-tu de ta soefve odeur

    Nous annoncer que l’an se vire

    Plus doux vers nous, et que Zephyre

    Après le tour du fascheux temps

    Nous ramène le doux printemps.

     

    Pierre de Ronsard  (  1524 -1585 )

    Odes

    o164glwk

     

    LAMBALLE-X.jpg



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :